instagram arrow-down
Simon Légaré

Articles récents

Archives

Tinder et entrepreunariat

L'art de trouver l'âme soeur professionnelle

Trouver l’âme sœur n’est pas toujours quelque chose qui se réalise en claquant des doigts. Plusieurs sites web et applications proposent aux âmes esseulées en quête d’amour de trouver le match parfait rapidement! Un de ses services, Tinder, pour ne pas le nommer, a su tirer son épingle du jeu dans les dernières années en rendant l’opération ludique et potentiellement efficace. La question à se poser : est-ce qu’il serait possible d’appliquer le même concept dans d’autres sphères d’activités… par exemple avec l’entrepreneuriat?

Hey bien oui! C’est ce que Vincent Mendes, président chez Entr’UP, est en train de faire avec son équipe : révolutionner le monde de l’entrepreneuriat en facilitant la création d’équipes multidisciplinaires aux compétences complémentaires.

Comment ça fonctionne?

Avec un fonctionnement tirant certaines racines de Tinder, Entr’UP est une plateforme web datant de 2013 qui fait maintenant sa marque dans le décor québécois et français. L’idée globale est de créer des équipes avec des personnes ayant autant des affinités sur le plan des compétences techniques qu’interpersonnelles. Chaque personne se crée un profil et remplit un questionnaire permettant de catégoriser au maximum celle-ci.

Deux profils d’Entr’UP runners (terme utilisé par Entr’UP pour parler des entrepreneurs) sont visés :

  • les entrepreneurs possédant une idée de projet à pousser plus loin
  • les contributeurs ayant la capacité d’apporter l’aide nécessaire pour s’assurer du succès d’un projet

Par la suite, les entrepreneurs peuvent ajouter leurs idées de projets et exposer ce qu’ils recherchent comme nouveaux alliés. Les contributeurs peuvent de leur côté rechercher les projets pouvant être susceptibles de les intéresser, le tout en fonction de leurs champs d’intérêt.

Quand ils trouvent un projet intéressant, ils ne « like » pas comme Facebook, ils « up » le projet! Si autant l’entrepreneur que le contributeur ce sont tous deux « matchés », le système propose d’entamer la discussion plus loin. L’équipe d’Entr’UP a su développer un algorithme unique visant à proposer des personnes permettant les meilleurs matchs de compétences possibles.

Est-ce que ça fonctionne?

Bien que le recrutement d’une équipe pour un projet pouvait jusqu’à maintenant se faire de façon informelle via des réseaux sociaux comme Facebook ou LinkedIn, Entr’UP désire devenir l’endroit par excellence pour les entrepreneurs en recherche d’une équipe optimale. Ouvert jusqu’à présent seulement aux étudiants, le site se veut l’incubateur d’une centaine de projets et compte plus de 800 inscrits.

Une énorme diversité s’en dégage, passant des domaines humanitaires et sociaux, à la technologie, au biomédical… et j’en passe. Selon Vincent, les idées ne manquent pas et le portail se veut d’abord et avant tout une superbe aventure humaine.

La suite

Le projet qui a commencé en se centrant autour des étudiants ouvrira plus grand ses portes dès l’automne prochain. C’est en effet l’inscription grand public qui sera disponible en septembre 2015. Des améliorations à l’algorithme de match ainsi que plusieurs partenariats tant en France qu’au Québec sont aussi à prévoir dans les mois à venir. L’expansion à l’international est donc imminente pour cet excellent outil et l’équipe d’Entr’UP compte se baser sur la forte viralité de l’outil pour défricher de nouveaux marchés.

Il sera intéressant de voir la progression de cette pouponnière à projets d’entrepreneuriat! N’hésitez pas à aller les suivre sur Facebook, Twitter et LinkedIn.

Article originalement publiée sur Québec Numérique.

Laisser un commentaire
* Champs requis

*

*